AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) DÉFONCÉ DÉFONCE-MOI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Svenja Dahl
Svenja Dahl
MESSAGES : 61

MessageSujet: (M) DÉFONCÉ DÉFONCE-MOI   Dim 7 Juin - 10:14

TADZIO "TAZ"
19
MICKY AYOUB


taz, c'est le nom qu'on pourrait donner à un de ces bouledogues à la gueule écrasée qui bavent partout. taz c'est un chien fou, pas bien méchant ni très futé, qui trompe l'ennui en faisant n'importe quoi. il brûle sa vie par les deux bouts, et ça lui va très bien, il a jamais eu peur de la mort. dans ses coudes y'a marqué mort blanche, dans le creux là sur sa peau niquée, sur ses veines écorchées, on lit les traces d'une dépendance à l'héroïne. cette chienne de blanche, il l'a dans les veines à l'occasion. puis il se coke aussi, un peu plus souvent.

taz il amuse la galerie parce qu'il est accro aux pillules qui font délirer, c'est l'bouffon d'service qui fait rire tout le monde sans vraiment le vouloir. parfois on lit la pitié dans le regard des gens parce qu'il fait un peu d'la peine taz avec sa gueule de camé et son regard vitreux. une fois que l'adrénaline l'a quitté, taz il devient une coquille vide de sens. taz, ça rime avec naze. mais dis nous, pourquoi tu t'fous en l'air comme ça, pourquoi t'es toujours shooté? t'as un truc à oublier?



     
taz et sven, enfants des rues et de la débauche. c'est beau de s'dire qu'ils se sont bien trouvés ces sales gosses et pourtant ils méritent mieux, autant l'un que l'autre. sven aime se détruire, avec taz c'est encore mieux parce qu'il s'en fout d'aller cramer une bagnole sans raison, il s'en fout de réveiller mademoiselle berlin à quatre heures du mat à gueuler comme un demeuré. taz il la fait rire plus que les autres, il est son bouffon et elle sa princesse des bas-fonds toute mal foutue. elle l'insulte, le frappe parfois parce qu'elle est comme ça sven et ça l'amuse, mais y a des fois où quand les pillules la rendent un peu trop heureuse elle goûte à ses lèvres. mais c'est pas d'l'amour non. cet enculé il les aura pas, jamais. eux ils s'hainent à coups d'poing dans les pommettes et en levant leurs majeurs. et puis ils en rient, de leurs chienne de vies qu'ils foutent en l'air à deux.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M) DÉFONCÉ DÉFONCE-MOI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BERLIN CALLING :: les enfants du siècle :: LES SCÉNARIOS-